Le rêve de Sarah

Existe-t-il des vies lointaines et troubles qui ressurgissent , rivières souterraines serpentant de la source de notre inconscient vers le delta de notre conscient ?

Je me souviens toujours précisément de la  première nuit où Sarah m’a rendu visite. Elle a surgi au détour d’un rêve, remplie de lumière et d’angoisse, prisonnière des méandres d’une guerre cruelle et meurtrière, serrant dans sa main celle si ténue de sa jeune sœur. Elle était moi et j’étais elle, si profondément, si distinctement. Cette rencontre me laissa alors très perplexe, une part de moi comme en suspension dans le temps et l’espace, essayant en vain de réunir tous les fragments de mon existence qui m’était apparue soudain, bien plus vaste que la surface de cette vie même.

Le rêve de Sarah. Huile sur toile.
Le rêve de Sarah.
Huile sur toile.

Sarah s’est peu à peu endormie au plus profond de mon être, d’un sommeil diffus, remontant de loin en loin comme une légère bouffée d’air, teintant d’argent et de courage des nappes vaporeuses de mon vécu. L’année dernière, une quinzaine d’années après sa première visite, elle s’est soudainement glissée avec force et volonté sous les assauts de mon couteau de peintre, s’imposant dans la masse d’une pâte sensuelle que je destinais pourtant à un envol abstrait de matière. Sous mes yeux voilés par  une émotion sans nom, Sarah a dessiné un chemin de lumière,  sa main sans limite élevée avec douceur vers un destin nouveau, échappant à tout jamais à une mort dont la violence avait déraciné jusqu’au souvenir même. Dans son pas, une toute jeune fille, accrochée tel un moineau gracile à sa main solide, foulait une contrée inconnue…

Ce jour là, j’ai regardé s’éloigner Sarah au fond de moi. En « l’extériorisant », j’acceptais de l’endormir consciemment aux confins de mon territoire, la remerciant pour  les dons et les présents qu’elle m’offrait depuis toujours. Grâce à elle, j’affirmais avant tout cette vie présente, dans l’ici et maintenant, consciente de toutes les chances et richesses qui y abondaient. Je lui dédie toutes mes œuvres les plus joyeuses et les plus colorées…

Eclosion de vie. Huile sur toile
Éclosion de vie.
Huile sur toile
Mémoire d'amour. Huile sur toile.
Mémoire d’amour.
Huile sur toile.

2 réflexions sur “Le rêve de Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.