Des fleurs au paradis

Surtout par manque de temps et un peu parce que l’inspiration n’était pas au rendez-vous quant à l’écrit, j’ai délaissé les pages du blog ces dernières semaines.

Pourtant, plusieurs créations ont vu le jour et l’atelier a connu un début de printemps fleurissant. Avant de publier des articles sur les tableaux réalisés, j’avais envie d’offrir au monde un premier bouquet de fleurs.

Ensemble Des fleurs au Paradis

Un peu de tissu trouvé sur le net (Idéatiss), un néoprène ou scuba, facile à travailler aux couleurs chatoyantes, ondes de peinture sur une toile, et en un après-midi est né un ensemble seyant et plein d’audace. Jupe patineuse à plis et petit haut inventé dans « l’écoute » du tissu.

Ensemble Des fleurs au Paradis 2

Dans le même temps, j’avais de belles perles en polymère, créées par une artiste locale, Agnès Tourtet « Objets d’émotion », et des idées de collier avec des tissus : résultat, cinq après-midi de travail sur les « perles » textiles et la naissance d’un collier couleurs du temps, comme dans Peau d’Âne,  au nom évocateur « De ciel et d’eau ».

Collier De ciel et d'eau 2

Collier De ciel et d'eau

Avec ce beau soleil et la nature qui explose de toute part, je me suis offert des fleurs au paradis…

Le souffle du dragon

Dernier né de la lignée des Talismans, ce collier sautoir permet l’introspection et la descente dans les profondeurs obscures et troublantes. Afin de pouvoir le porter, il est conseillé de laisser ses peurs derrière soi et d’avancer dans la confiance.

Entre Tibet et Chine, le dragon étire son souffle puissant dans un vol incandescent et mystérieux. Dans un ciel noir, des fumées bleutées dessinent son épopée et la transporte dans l’air chaud, aux quatre coins de la terre.

le-souffle-du-dragon-1

Le souffle du dragon

Collier sautoir en tissu chinois rouge et noir, prune et noir, batik bleu nuit et turquoise. Perles de verre et cristal de bohème. Plumes d’autruche indigo. Cabochon indien ancien incrusté de corail.

Sac bohème et collier inca : Rhapsody in blue

20160707_150348(0)

Rhapsody in blue Sac bandoulière, batik et tissu d’ameublement, broderies, perles et dentelle. Collier art textile brodé main, perles, plumes et médaillons laiton. Boite terre auto durcissante, feuille à dorer et peinture.

Je quitte musique et pinceaux pour un temps et m’installe à nouveau devant ma machine à coudre : quelques chutes de tissu, perles, rubans et dentelle et la musique de Gershwin éclate en de belles harmonies de bleus, accords de nuits, d’or et d’argent. La douceur nocturne de l’été se glisse dans ces créations où se mêlent travail musical et peinture des jours précédents. Avec quelques restes de tissu que l’on aurait pu jeter à l’oubli dans l’impulsion d’un nettoyage de printemps, une intense « Rhapsody in blue » prend vie et envahit l’espace de ces teintes douces et vibrantes à la fois.

Regardez…Ecoutez…

La création est le plus merveilleux des voyages ! Voyage intérieur alors que les mains s’affairent, les sensations remontent du plus profond de la mémoire et jaillissent dans la matière comme inspirée. Et, lorsque le travail accompli, les œuvres ou  les objets sont à la vie, dans leur autonomie s’offrant aux regards d’autrui, à les contempler « le créateur » voyage encore dans des univers insoupçonnés qu’il n’avait pas entrevus auparavant. La blue rhapsody de Gershwin résonne, muette derrière le voile de la nuit…

20160707_150611