Un petit air de roulotte

IMG_6925

C’est le printemps et les couleurs qui envahissent tout à coup ma fenêtre se glissent avec malice dans les créations du moment.

Un pouf en skaï rose, un peu triste au ras du sol, un joli velours au motifs floraux aquarellés , un portait sur tissu tout droit venu de « La petite boutique d’Odile » brodé et agrémenté de perles, trois pieds compas peints en noir, un galon de plumes noires et un galon frangé orange… Un petit coup de baguette magique…et le tour est joué. Le printemps est tombé sur mon pouf ! Avec son air bohème, il évoque la roulotte de la voyante qui délaisse pour un temps sa boule de cristal et s’installe sur son pouf afin de regarder pousser les fleurs.

 

Les sentiers sacrés de l’Himalaya : Saris dans les théiers

Belle satisfaction aujourd’hui, mon souvenir de Darjeeling est définitivement fixé sur son support de laine et de tissu, le tout, serti dans une boite aux couleurs douces et mouvantes. Quelques heures de travail à la machine à coudre, ont permis la réalisation d’un fond brodé sur un batik avec velours de soie. Les petits tissages voyagent sur ce fond presque fané, évocation d’un ciel instable incrusté de théiers bruissants dans un vent de montagne. J’aime cette évocation de Darjeeling : l’être humain vêtu de végétal et le végétal comme éclaboussé par les couleurs, un va et vient entre la nature et l’humain…

2016-03-07 16.19.102016-03-07 16.47.09 (1)

L’instant sacré réside dans la dégustation d’une tasse de thé, puissant ou doux, corsé ou fruité ; personnellement je l’aime délicatement parfumé aux épices suaves et goûteuses ou aux notes pétillantes de bergamote.

Cette escale en Inde valait bien le détour et me laisse au cœur une intense bouffée d’air chargée de thé et de soie…

Les sentiers sacrés de l’Himalaya

Du nouveau sur ma planète création : je viens de faire l’acquisition d’un métier à tisser ! Fascination pour un art ancestral, mis en oeuvre dans toutes les cultures et civilisations pour des besoins quotidiens et pragmatiques mais aussi, et surtout, pour la réalisation de pièces fabuleuses, laine, coton ou soie, merveilles au patrimoine de l’humanité.

Ainsi donc me voilà plongée de nouveau dans cet univers de fibres et de laine avec, en tête, un nouveau projet au nom évocateur, Les sentiers sacrés de l’Himalaya. Encore un de mes mystérieux voyages dans ces contrées hautement spirituelles, où la vie de tous les jours côtoie si étroitement les secrets de l’invisible, comme l’homme, les cimes neigeuses, demeures éternelles des dieux. Le Tibet, le Bhoutan, l’Inde du nord, le Pakistan et le Népal s’étirent, dans mon imaginaire, sous un soleil froid et sec, respiration profonde d’un vol de nuages courant sur les montagnes acérées. Les voix s’élèvent, chants multiples et sourds, des monastères ou des cérémonies psalmodiées sur les places de village, dans les vibrations de couleurs qui virevoltent comme les drapeaux de prières disputés aux vents himalayens.

Première escale : les terres du Ladakh au nord de l’Inde.

Les sentiers sacrés de l'Himalaya 2
Yul lha ladakhi ou maître du sol, le féminin sacré. Représentation du pays ladakhi. Tissage laine, coton, rubans, tissu brocard et soie.
Les sentiers sacrés de l'Himalaya 3
Yul lha, Le féminin sacré, détail.

Deuxième escale : le TibetLes sentiers Tibet1

Les sentiers Tibet3

Satkarmani ou les six actions magiques. Le nombre 6 est à l’honneur exprimé sur un tissage aux allures de tanka tibétain. Il se posera prochainement dans un cadre spécifique afin d’être accroché dans la maison. (tissage de laine et rubans indiens, passementerie, tissu, perles, plumes, grelots indiens et pièces chinoises)